• 796 - Le penseur

    Où le soleil ruisselle,

    A l'aube une fée se révèle.

    Un torrent d'eau clair pur

    L'éclaire de sa sulfure.

     

    Son reflet de cristal

    Fragile comme une opale,

    Se dessine,

    Se cristallise, me fascine...

     

    Une douce noce nuptiale s'est créée,

    Une note musicale tendre en guillemets...

    Une étoile scintille,

    C'est elle, elle qui habille...

     

    Vers ce sentier lumineux

    Vert et doré comme de l'or gracieux.

    Se promène le printemps

    En de multiples petits océans.

     

    Les senteurs innocentes,

    Dégageant le miel sucré, enchantent...

    Paradis enchanteur,

    Que vienne le penseur...

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :