• Une douce brise me transporte,

    Assise, là, sur un banc au bord de l'eau...

    L'air désemparée, l'air qui me porte...

    Je fredonne la musique mélancolique de mon cœur...

     

    Le chant de la vie,

    Le chant de l'espoir ;

    Rêveuse sur le temps qui  passe,

    Jour après jour, je vois l'avenir se dessiner.

     

    Un catamaran glissant devant moi,

    Lui, flotte,

    Laissant ses murmures dans le soleil et son éclat,

    Un papillon le suit, et un niglotte...

     

    Je sillonne dans ma rivière secrète,

    Chantant des notes ;

    Je dessine de mes doigts

    La sensualité et l'odeur de la feuille parfumée...

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Mes nuits sont sans rêves,

    Elles sont blanches et pâles

    Comme l'éclat de mes prunelles

    Quand je me contemple...

     

    Mes nuits me semblent mornes puis se lèvent,

    Tel un animal...

    Tout est irrationnel...

    C'est un scandale !

     

    Il n'y a plus d'étoiles...

    Le ciel se voile...

    Seul mon cœur bat,

    Seul ma tête est ravagée d'angoisses...

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Mon cœur s'évanouit,

    Mon cœur s'éteint dans la pénombre

    Mais se ranime dans un fol espoir...

    Le temps d'un soir...

     

    Mon cœur est triste, sans vie,

    Se rouvre quand il veut

    A tout instant...

    Comme les rouleaux d'un océan...

     

    Mon cœur palpite, vie, vibre

    Mais le temps d'un moment,

    Il aime,

    Il veut la caresse d'un renouveau...

     

    Mon cœur ne sait plus...

    Il est déchiré...

    Déchiré devant tant d'injustices...

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Telle une flamme qui vacille

    Je sens mon cœur, palpitant de vie,

    Lui, qui vibre comme un arc se tendant

    Jusqu'à  approcher la cible de l'amour...

     

    La voie de la sagesse,

    Ou le désir s'allumer tout près...

    Les barrières sont là...

    Inévitables... Et pourtant...

     

    J'ai envie de les franchir...

    La tentation est grande...

    Ma gourmandise de Lui m'enivre,

    Mon péché mignon est mon fruit défendu...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Comment expliquer cet amour si grand qui ne demande qu'à aimer ?

    Comment lui dire l'étendu des sentiments alors que, maintenant, tout est mort pour lui...

    Comment partir sans se retourner sur 6 ans de vie ensemble ?

    Comment oublier tous ces souvenirs...

     

    Épreuve difficile, moments inoubliables où les mots du cœurs sortent enfin...

    Mais trop tard...

    Pourquoi tout cela tombe sur moi, sur nous ?

    Pourquoi cela arrive maintenant ?

     

    Mais pourquoi se séparer alors que l'on s'aime encore...

    Pourquoi, pourquoi, pourquoi...

     

    Mon cœur crie de douleurs...

    J'ai envie de gueuler cette haine en moi,

    Envie de crier l'Amour qui était pour Lui !

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Je t'aime et je t'aimerais toujours...

    Quoique tu en dises...

    Si je pouvais, je déplacerais des montagnes,

    Je hisserais les voiles et on partirait à l'autre bout du monde...

     

    Tes magnifiques yeux bleus m'ont transporté et me transporte encore...

    Tes mains habiles qui ont su me toucher par une et milles manières...

    Ta présence et prestance qui m'impressionneront toujours...

    Ta voix virile et grave, celle de l'homme que j'aime...

     

    Il me l'a toujours chuchoté à l'oreille...

    Il me l'a toujours avoué...

    Toujours caressé...

    Toujours aimé...

     

    Jusqu'à la nuit des temps,

    L'amour sera toujours là

    Le mystère aussi entier...

    Mais le cœur, lui, ne ment pas...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • J'ai besoin d'étaler mes mots et mes maux...

    Besoin d'étaler ce mal qui est en moi...

    Besoin de crier tout cet amour...

    Et de huer cette rage qui est en furie...

     

    Cette bulle qui est au creux de moi,

    Elle me dévaste...

    Comme le désert, aussi grand...

    Aussi chaud...

     

    Mon cœur est là, toujours aussi présent, aussi aimant et généreux...

    Il ne demande qu'à aimer

    Pas à remplacer aussi vite...

    Même si les sentiments sont intactes...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Une colline verdoyante se dessinant au loin,

    Petite rivière qui dégouline et chante à mes pieds,

    Musique douce à mes oreilles

    Où je suis apaisée et sereine...

     

    Je glisse sur ce joli tapis d'herbe humide,

    Un lutin m'a fait un clin d’œil.

    Et tout doucement,

    Ce monde, ce petit cocoon me protège

     

    Et me raconte tous les soirs

    A l'heure où les ombres se voient ;

    Que les tulipes, les tournesols, les marguerites se cueillent

    Où le soleil se couche et se dore...

     

    L'instant magique,

    L'instant féerique

    Où toutes les fleurs et petits êtres

    Chuchotent leurs secrets :

     

    Ils volent la nuit pour nous

    Révéler que la beauté est cachée en nous...

    Que l'amour est au-dessus de tout...

    Mais que la magie opère quand on y croit...

     

    Tu sais, cette fée qui est là...

    Et bien c'est moi...

    Tu sais, cet Elfe...

    C'est toi...

     

    Et maintenant, notre histoire, 

    Je te la raconte...

     

    Deux petits pas se rencontrent par hasard...

    C'est lors d'une soirée dansante et féerique :

    Tout ce petit peuple  vole, chante, joue...

    Ils sont heureux, si simplement...

     

    Des regards furtifs, se posent, survolent puis laissent une empreinte

    Où l'on se souvient de cette "petite chose"...

    Cette étincelle qui accroche,

    L'étoile du cœur...

     

    C'est celle-ci qui reste...

    Car cette histoire je te la conte,

    Te la dessine au velours de ce ciel étoilé,

    Ce cœur si profond où se dessine l'infini...

     

    C'est l’Éternel...

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • A mes heures perdues

    Il faudrait que j'esquisse

    La pointe de ma plume,

     

    A mes heures perdues,

    Il faudrait que je me replonge

    A l'intérieur de moi...

     

    Il faudrait que je me prenne du temps

    Afin que je fasse, peut-être,

    Un roman qui se dessine dans ma tête...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Je rentre dans la magie

    Avance pas à pas en une mystérieuse vie ;

    Je suis fée,

    Je danse et tourne, en une volée...

     

    Attend, je suis là, dans ce ciel

    Où les étoiles me chuchotent leurs secrets ;

    Attend, afin que je te parles de l'éternel

    Et de l'aveu de ce talisman caché...

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique