• C'est lui qui me tourmente

    je pense sans cesse à lui

    je crois que je suis amoureuse

    je crois que je l'aimes.

    le soir, je m'imagine qu'il est là, tout près de moi

    si extraordinairement beau et sensible, je l'admire.

    quand je l'ai vu pour la première fois

    il me semblait le connaître pour toujours,

    quand il m'a regardé, je me suis mise à l'admirer

    et à me l'attirer

    parce que lui, j'avais compris toute de suite que c'était l'homme de ma vie...

    il est si doux, si tendre, si fragile et compréhensif

    que dès le premier regard, je l'ai aimé

    et lui, m'avait comprise...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Ne m'oublies pas car si tu ne veux plus de moi

    dis-le moi...

    je n'oublierais jamais ce qu'on a fait ensemble depuis tout petit

    on se connait sur tous les points

    en aucun cas, je ne voudrais de toi

    plus jamais, je ne me tromperais...

    j'aimerais être avec toi à jamais

    je ne veux pas que tu m'oublies parce que ça me fait penser

    a tous ces souvenirs si lointains...

    je ne voudrais pas me séparer de toi tellement je t'aime...

    mon coeur se briserait si tu me disais que tu ne m'aimes plus...

    ce mystère est loin à découvrir

    alors que moi-même, je ne sais pas pourquoi tout cela est si mystérieux

    que j'achève cette histoire à la suite d'une autre...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Lui, je le vis passer devant moi

    ce blond avec ses beaux yeux verts si profonds

    je me demandais pourquoi il était là.

    souvent, je le vis sur la plage au coucher du soleil

    il regardait ce ciel si bleu comme la couleur bleu azur

    le soleil semblait multicolore.

    Il partait quand tout était sombre.

    Moi, effarouchée par ces sentiments étrangers

    je le regardais, lui, si merveilleusement beau

    je restais toute émue...

    lui, partant du côté de la colline, je le suivais discrètement

    je fis un bruit et me repéra

    il s'approchait de moi et me demandait ce que je faisais là ;

    je lui répondis un petit oui tout discret

    il me prit par la main et m'embrassait par surprise...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Moi, effarouchée par mes sentiments

    Je le vis, lui, l'amour de mes rêves

    Loin dans ce milieu paradisiaque je le rejoignais

    tout au fond d'un bel oranger...

    Moi, effrayée par mes pensées intimes

    Je me dirigeais en sa compagnie

    lui, qui me semblait loin d'être son amie,

    Je m'éloignais pensant de méchancetés pareilles, lointaines...

    Partager via Gmail

    votre commentaire